dimanche 23 septembre 2018

RECHERCHE

Elyès Jouini travaille à l’interface des mathématiques, de l’économie et de la finance. Ses intérêts de recherche portent sur l’économie financière, et en particulier sur les coûts de transaction, l’hétérogénéité des croyances, l’agrégation, le risque de long terme et la structure par terme des taux d’intérêt.

Après de premiers travaux sur la théorie de l’équilibre général, il s’est intéressé à la modélisation des marchés financiers en incorporant aussi bien les dimensions économiques et financières que des dimensions relevant d’autres disciplines telles que la psychologie ou la sociologie.
En savoir plus …


DERNIÈRES PUBLICATIONS

DISTINCTIONS

Le parcours d’Elyès Jouini a été ponctué par plusieurs distinctions. C’est ainsi qu’en 1990 il a obtenu le prix Nathalie Demassieux pour la meilleure thèse en sciences de l’Académie de Paris. Elyès Jouini a été Fellow du Center for Economic Policy Research (Londres) de 1996 à 2000. En 2005, il s’est vu décerner le Prix du meilleur jeune économiste de France avec Esther Duflo, professeur au MIT.

Nommé Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, Elyès Jouini, vice-président de l’Université Paris-Dauphine a reçu les insignes de sa décoration le 21 Septembre 2010 à Paris, lors d’une brillante et émouvante cérémonie.

En présence notamment de Rama Yade, secrétaire d’Etat au sport, c’est Jean Azéma, directeur général de Groupama, qui lui a remis les insignes de la décoration devant une assistance fournie composée d’illustres personnalités, universitaires et chercheurs et présidents de grands groupes.

DISCOURS D’ELYÈS JOUINI

Je continue d’être un mathématicien avant tout. Mais ce prix est une reconnaissance du monde des économistes. Ils me considèrent comme l’un des leurs.